Lifestyle

Je reviendrai, je vous le promets

Je me suis absentée du blog, pourtant, j’avais les idées, j’avais l’envie. Mais par moment il se passe des choses dans la vie qui nous font revoir nos priorités.

 

Il y a de fortes chances qu’il y a des fautes dans cet article, ne me blâmez pas, je n’ai pas la force de le relire et le corriger alors qu’il a été dure à écrire. Cet article est très dure à écrire, entre les larmes que je ne peux pas retenir et l’envie de poser les mots, cela est compliquée. (et la contraction de la mâchoire que je n’arrive pas à arrêter, je pense que c’est pour éviter de pleurer). Je ne peux pas faire relire cet article à ma mère car je ne veux pas la faire pleurer et avec le confinement, je ne peux pas demander à ma grand-mère de le relire.

 

Je vous avais écrit un article sur le fait d’avoir un chien je vous détaillais les problèmes de santé qu’avait eu ma petite chienne.

Dipsy, avoir un chien
 

Seulement ce que vous ne saviez pas, c’est qu’une autre tumeur est apparu, mais avec elle des métastases aux poumons sont également apparu, nous avions appris cela le 9 Juillet, cela signifié que l’opération n’était pas envisageable. Elle aurait pu très bien se dérouler, comme très mal.

 

On aurait jamais pu savoir si Dipsy aurait survécu à l’opération, ou au post-opératoire. Mais cela était déconseillée par la vétérinaire. En gros, on arrivait à la fin, quand je dis cela, je veux parler des soins qu’on pourrait donner à une personne âgée.

 

Le 9 Juillet était bizarre, on avait encore notre chien, mais on ne savait pas pour combien de temps. Sauf que cette tumeur était fulgurante. Elle a grossit rapidement, je faisais des soins, par moment une fois par jour suffisait, par moment non.

 

Je ne veux pas rentrer dans les détails, car ces soins que certains n’auraient pas supporté faire, cela me manque. C’était nos moments avec Dipsy, elle n’avait pas mal, me faisait des bisous, s’endormait. C’était nos petits moments et quand je dis que cela me manque, c’est parce que cette tumeur l’a apporté.

 

Début septembre, nous avions eu peur car Dipsy dormait tout le temps, n’avait plus de force, n’arrivait plus à descendre du canapé mais surtout ne mangeait plus. Nous pensions que c’était la fin, qu’elle avait donné toutes ses forces.

 

En fin de compte, elle crevait la dalle, littéralement. Elle n’arrivait plus à manger ses croquettes, mais nous l’avions comprit que 3 jours après, suite aux conseils de notre vétérinaire (je vous rappelle que Dipsy avait une pancréatite, elle ne pouvait pas manger ce qu’elle voulait). Nous lui avons donné du blanc de dinde. Et nous avons acheté de la pâté

 

Je continuais les pansements, forcement j’étais passée aux bandes et compresses. Nous avions eu beaucoup de dépenses, nous le savions et nous avons toujours fait passer la santé de notre chien avant l’argent. Mais utilisé 3 à 4 paquets de compresses par jour sans compter des bandes, cela devenait compliqué. J’ai fait appel aux dons et je ne remercierais jamais assez les gens pour leur générosité. J’ai reçu beaucoup et même lors du deuxième dons que j’ai du faire 1 mois plus tard (malgré les mauvaises langues mais cela, il y en aura toujours et je pense que cela ne va faire qu’empirer)

 

Malheureusement, mi-octobre, Dipsy n’allait pas bien, elle ne mangeait plus énormément (la pâté la faisait aller en diarrhée, chose qui ne devrait pas arriver avec la pâté spécial pancréatite qu’on lui donnait), on lui faisait à manger mais cela ne lui suffisait plus.

 

Elle souffrait, nous avons du prendre une décision difficile mais qui était la seule possible pour elle et lui éviter des souffrances. Dipsy nous a quitté le 15 octobre.

 

Seulement en perdant Dipsy, j’ai perdu une partie de moi-même. Ce n’est peut-être qu’un chien pour vous, mais elle était toute ma vie et surtout ces 4 derniers mois. Je m’organisais afin que je puisse être là pour m’occuper d’elle.

 

En perdant Dispy, j’ai perdu mon Ptit Cul, mon bébé, un membre de ma famille. C’était le chien d’une vie, elle m’a apporté beaucoup comme nous lui avons apporté aussi.

 

Je savais que perdre Dipsy allait être difficile, j’ai déjà perdu un chien, mais Dipsy est arrivée si vite qu’elle a apaisait nos souffrances, sauf que nous ne savons pas si nous allons reprendre un chien.

 

Maintenant que Dipsy est plus là, j’ai perdu mon compagnon, mon doudou également. Elle m’apaisait, me rassurait, me comprenait. Je ne suis pas proche des « humains », je ne suis pas tactile, je ne sais pas exprimer mes sentiments. Mais avec elle, oui.

 

Dipsy était mon roc, quand j’avais des angoisses, c’était elle qui me calmait. Quand je n’arrivais pas à dormir, je lui faisais des câlins et des caresses et je finissais par m’endormir. Quand j’étais triste, c’est elle qui me réconfortait. Quand j’avais mal au ventre, elle s’allongeait dessus comme si elle voulait me prendre ma douleur.

 

Maintenant qu’elle n’est plus là, je me sens seule, elle était mon inspiration, cela m’est très difficile d’écrire cet article sans qu’elle soit à côté de moi, je n’ai personne qui me pique ma place devant l’ordinateur.

 

Et je me rends compte que c’était Dispy qui gérait mes angoisses, depuis qu’elle nous a quitté, j’ai un bruxisme, je contracte ma mâchoire sans cesse, nuit et jour. Car je fais comme si cela allait alors que non. J’ai envie de pleurer mais je me retiens.

 

Je vais revenir, peut-être moins souvent qu’avant, je posterai quand l’envie sera là.

 

Pour le moment, j’essaye de me raccrocher à mes passions et mes projets. Je me sens seule et en fin de compte, je le suis. Et le confinement n’aide pas.

 

Dans cet article, je voudrais rendre hommage à Dipsy, ma chienne qui m’a apporté énormément de bonheur, de joie et d’amour. J’avais besoin de poser des mots, cela peut me faire du bien mais si c’est dur.

 

Dipsy, mon Ptit Cul, on ne t’oubliera jamais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s